samedi 22 juillet 2006

Tous appelés à la même sainteté

"L'Eglise sainte, de par l'institution divine, est organisée et dirigée suivant une variété merveilleuse. "Car, de même qu'en un seul corps nous avons plusieurs membres et que tous les membres n'ont pas tous même fonction, ainsi, à plusieurs, nous sommes un seul corps dans le Christ, étant chacun pour sa part, membres les uns des autres" ( Rm 12,4-5 ).

Il n'y a donc qu'un peuple de Dieu choisi par lui: "Il n'y a qu'un Seigneur, une foi, un baptême" ( Ep 4,5 ). Commune est la dignité des membres du fait de leur régénération dans le Christ ; commune la grâce d'adoption filiale ; commune la vocation à la perfection ; il n'y a qu'un salut, une espérance, une charité sans division. Il n'y a donc, dans le Christ et dans l'Eglise, aucune inégalité qui viendrait de la race ou de la nation, de la condition sociale ou du sexe, car "il n'y a ni homme ni femme, vous n'êtes tous qu'un dans le Christ Jésus" ( Ga 3,28 grec ; cf. Col 3,11 ).

Si donc, dans l'Eglise, tous ne marchent pas par le même chemin, tous, cependant, sont appelés à la sainteté et ont reçu à titre égal la foi qui introduit dans la justice de Dieu (cf. 2P 1,1 ). (...) Ainsi, dans la diversité même, tous rendent témoignage de l'admirable unité qui règne dans le Corps du Christ: en effet, la diversité même des grâces, des ministères et des opérations contribue à lier les fils de Dieu en un tout. Car "tout cela c'est l'oeuvre d'un seul et même Esprit" ( 1Co 12,11 )."

Source : Concile Vatican II, Lumen gentium (1964), § 32.


Bonne fête de sainte Marie-Madeleine à tous !...

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah non, là ma douce, tu pousses un peu pour la photo de la patronne! Non mais c'est d'un goût... Bon moi je suis peut-être ringard, mais je désapprouve formellement !

Anonyme a dit…

pas d'autre mot que "blasphème" !

Anonyme a dit…

comment est-il possible d'accoler à ce beau texte

Anonyme a dit…

je poursuis ... d'accoler à ce beau texte une telle image.

C'est de la provocation ainsi que la precence de ce M. Gay Vatican.

En reprennant le blog depuis l'origine, il semblait être interessant, maintenant il est déviant !

Comme le disait le 1° commentaire : désapprouve formellement et en plus je ne suis pas ringard

Anonyme a dit…

Dis donc, Icthus, t'as vu le succès que je me fais sur ton dos (mille excuses) : je poste un commentaire, et voilà trois réponses qui surgissent ! Je vais ouvrir mon blog aussi. Et y aura même des photos : M. Vatican n'a qu'à aller remettre sa soutane.

Anonyme a dit…

Cher Ichtus, comme réponse aux commentaires ci-dessus, il ne peut y avoir d’autres paroles que celle de l’Évangile pour les confondre :

« Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui fermez aux hommes le Royaume des Cieux ! Vous n'entrez certes pas vous-mêmes, et vous ne laissez même pas entrer ceux qui le voudraient ! » (Mt 23, 13).

« En vérité je vous le dis, les publicains et les prostituées arrivent avant vous au Royaume de Dieu. » (Mt 21, 31).

« Et voici que quelques scribes se dirent par-devers eux : " Celui-là blasphème. " » (Mt 9, 3).

« Le Grand Prêtre déchira ses vêtements en disant : " Il a blasphémé ! qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Là, vous venez d'entendre le blasphème ! Qu'en pensez-vous ? " Ils répondirent : " Il est passible de mort. " Alors ils lui crachèrent au visage et le giflèrent ; d'autres lui donnèrent des coups. » (Mt 26, 65-67).

Marie-Rose a dit…

oulala, le dernier utilisateur anonyme en fait un max : pas obligé de sortir des pages entières de l'Ecriture pour condamner ce qui n'était que des protestations (un peu outrées peut-être) de bon goût. C'est du pharisaïsme à l'envers, et c pas joli joli. On a bien le droit de trouver que Marie Madeleine en pute sm entourée de bears-leather, c pas le pur évangile ! Bon Ichtus, si tu m'as reconnu, téléphone-moi après tes vacances soi-disant laborieuses pour que je te passe un savon ! T'aimes ça hein ?

Marie Rose encore une fois a dit…

Par contre, j'aime pas beaucoup le mot déviant... dixit le 4° utilisateur anonyme. C'est un terme à la Tony A. qui est indécent dans notre club ! Je désapprouve formellement ! C'est un blasphème !

REALITY a dit…

Je suis assez d'accord avec Marie-Rose. De fait, le dernier utilisateur anonyme est tout aussi consternant que le premier même si je le rejoins plus largement.
Pour ma part, je dirais que je suis un peu désappointé par cette image - un peu beaucoup - alors une seule chose à faire dans ce cas, boire un verre à ta santé Ichtus et à celle de tous car finalement, que cela plaise ou non, "Toute personne est une histoire sacrée" comme dit ce bon Jean Vanier !
Big accolade cher Ichtus pour ton retour demain !

François.

Marie-Rose (enfin, je suis un mec hein !) a dit…

Je suis très fier d'avoir suscité un commentaire de Reality, mon idole (Cher François, l'une de vos photos me sert de fond d'écran - mais rassurez vous, elle représente un arbre bien innocent). Je tiens quand même, après un ré-examen minutieux du cette immonde Cène magdalénienne, préciser que Saint Jean a des seins, d'ailleurs tombants (euh... une moustache aussi) ce qui semble signifier que Marie-madeleine était lesbienne ! Voilà qui contredit par l'image le Da Vinci code, qui faisait de la pécheresse - qui n'en demandait pas tant- l'épouse de Jésus. Que ceux qui ont crié au blasphème se rétractent immédiatement : Ichtus, en parfait apologète, ne faisait que répondre à Dan Brown. L'argument est de poids : on s'étonne que Famille Chrétienne ne l'ait pas repris dans ses dossiers spéciaux.

Marie-Rose à Reality a dit…

Comment, Reality ? Vous avez trouvé le premier utilisateur anonyme consternant, quoique moins que le quatrième ? Et moi qui venait de me féliciter de votre réponse... me voilà très triste, car le premier utilisateur anonyme... euh... c'est moi ! Le cinquième aussi. Mais attention ! pas les autres hein !!! Làs... je vous ai consterné... m'en remettrais-je ?

Mado a dit…

Dites donc, bandes de drôles, j'arrive un peu par hasard sur le tard et je m'amuse terriblement !
En deux mots, la photo : très bien.
Il faut savoir rire un peu, ça peu aider pour aborder du difficile.

15 septembre, 2006 20:52